Jérôme Denis


Maître de conférences en sociologie
TELECOM ParisTech - Département SES
Laboratoire de Traitement et de Communication de l'Information (CNRS)


Tel: +33(0)1 45 81 76 11 - Fax: +33(0)1 45 65 95 15
jerome.denis@telecom-paristech.fr 


Blog : scriptopolis


 
Thèmes de recherche
 
La ville et ses données : recenser/évaluer les aménagements cyclables
Projet de recherche mené dans le cadre de deux contrats bilatéraux avec La compagnie du train, entreprise incubée à Telecom ParisTech, qui développe le service Géovélo
À l'heure où les politiques de libération des données se mettent en place et où les injonctions à la transparence sont nombreuses, le but de cette enquête et de comprendre les coulisses de la production, de la circulation et de la transformation des informations qui donnent lieu, plus ou moins difficilement à la constitution de données. L'exploration se focalise dans ce projet sur les aménagements cycables et la complexité de leur recensement en interne. En parallèle, une analyse est faite des pratiques de cyclistes amateurs et d'entreprises innovantes qui mettent en forme à leur manière la ville cyclable.

Écologie graphique des lieux publics
Projet de recherche financé par l'ISCC. Partenariat entre le LTCI (CNRS-Telecom ParisTech) et le IIAC (CNRS-EHESS). 2009
Depuis quelques années, de nombreuses enquêtes sur les nouvelles technologies et notamment le web se focalisent sur les problématiques de l'économie de l'attention, soulignant leurs enjeux à la fois du côté de l'organisation des marchés et du déplacement des chaînes de valeur, et du côté des danger qu'elles représentent pour le confort voire la santé des usagers. Parce qu'ils sont peuplés d'équipements informationnels hétérogènes toujours plus nombreux, les lieux publics posent des questions similaires bien qu’ils ne fassent pas l’objet du même intérêt. En tant qu'espaces publics, ils sont pourtant porteurs d’enjeux de régulation particulièrement aigus au nom desquels se développent des politiques d’encadrement. Celles-ci sont notamment confrontées à la nécessité d'assurer l’accessibilité des équipements et l’intelligibilité des environnements face à la pluralité des personnes et des groupes qui les habitent et les traversent.
L’objectif de ce projet est de comprendre les modalités concrètes de cette régulation, locale et nationale, par l’analyse de ses différentes dimensions. La première, politique et morale, pointe sur les décisions et les arbitrages destinés à définir la présence ou l’absence de certaines formes graphiques dans les lieux publics. La deuxième concerne les alliances, les agencements organisationnels et la distribution des mandats entre divers acteurs pour prendre concrètement en charge les décisions politiques. Les réaménagements techniques et les innovations technologiques susceptibles d’assurer la coordination des acteurs et la traçabilité de leurs activités composent la troisième dimension. Enfin, la régulation s'opère aussi par les épreuves pratiques que mettent en œuvre quotidiennement de nombreux professionnels dans les lieux publics eux-mêmes. Dernier maillon d’une longue chaîne de décisions, elles sont indispensables à la réalisation effective des programmes politiques qui soutiennent l’installation ou, au contraire, l’éradication de certaines formes graphiques.
Ce projet propose de forger la notion d’écologie graphique afin d’en faire un instrument de compréhension des politiques de l’attention qui sont à l’œuvre dans l’élaboration matérielle des lieux publics. Il s’appuiera sur deux opérations distinctes : un travail de mise en perspective de références scientifiques issues d’horizons variés et la réalisation des premières opérations d’une enquête ethnographique consacrée à l’effacement des graffiti dans la ville de Paris.

Nouveaux équipements informationnels du mobilier urbain
Projet de recherche financé par Quartier Numérique. 2009
Suivis des premiers usages et du processus d'innovation autour de deux expérimentations de mobilier urbain menées par JC Decaux dans le 3ème arrondissement.


Écologies et politiques de l'écrit
Projet de recherche ANR. Partenariat entre le LTCI (CNRS-ENST) et le IIAC (CNRS-EHESS). 2006-2009
La prolifération des nouvelles technologies a transformé la place et le rôle de l'écrit dans nos activités. Déplaçant les frontières entre sphères privée, professionnelle et publique, les pratiques d'écriture contemporaines soulèvent deux types d'enjeux que ce projet cherche à saisir dans un même mouvement. D'une part, les dispositifs d'écriture électronique reconfigurent l'écologie de l'action, notamment par la multiplication des sollicitations qu'ils permettent. De l'autre, ce versant écologique de l'action individuelle et collective est traversé par une dimension politique. Dans l'espace public, comme dans la sphère professionnelle, le gouvernement des pratiques de communication écrite a une longue histoire dans laquelle l'explosion des supports et des formes d'écritures marque un tournant. Pour prendre la mesure de ces transformations, ce projet propose, dans une perspective pluridisciplinaire, d'articuler les traditions de recherche centrées sur l'analyse de l'action en situation et celles issues de l'anthropologie et de l'histoire des pratiques d'écriture et de lecture. Réunissant sociologues, linguiste, historien et ethnologue, il a pour ambition de développer une approche écologique de l'écrit dans l'action, attentive aux dimensions historique, culturelle et politique des pratiques scripturales.

Terrains
La Poste (services financiers). Le traitement des dossiers clients. Analyse ethnographique, dans le cadre d'un changement organisationnel, des activités de vérification et de saisies des dossiers.
RATP. L'organisation de la conception, la fabrication, la normalisation et la maintenance des formes graphiques dans l'environnement du métro : signalétique, design, culture, mais aussi nettoyage, politique anti-graffiti, etc. Entretiens semi-directifs, archives et enquête ethnographique.
MTA NYCT. Points de comparaison des écologies graphiques des métro new-yorkais et parisiens et de leur organisation en coulisses. Entretiens semi-directifs, archives et enquête ethnographique.
 
 
Recherches en cours
 
 
Publications
 
 
Enseignements