Benjamin Loveluck

benjamin-loveluck

Maître de conférences

Bureau B420 · Téléphone 7438

Maître de conférences à Télécom ParisTech et chercheur associé au CERSA (CNRS-Paris 2), ses travaux portent sur la sociologie du numérique et les pratiques politiques en ligne, sur l’économie politique de l’information, ainsi que sur les transformations de l’espace public.

Il s’est notamment intéressé à l’histoire d’internet, aux idéologies qui le traversent et aux formes d'(auto-)organisation collective qui lui sont associées, avec un intérêt particulier pour les enjeux liés aux libertés numériques. Récemment, ses recherches se sont tournées vers les interventions visant à « se rendre justice soi-même » en ligne, qualifiées de vigilantisme numérique. Il a également étudié les mécanismes de gouvernance de plateformes décentralisées telles que Bitcoin.

Il a participé à différents projets de recherche portant sur la production en peer-to-peer (P2Pvalue European project), sur la circulation de l’information internationale (Geomedia), et sur la topologie des diasporas en ligne (e-Diasporas Atlas).

  • Articles dans une revue à comité de lecture

  • Ouvrages

  • Chapitres dans un ouvrage collectif

    • Les formes du pouvoir sur Internet

      Loveluck, B. (2016), Les formes du pouvoir sur Internet, in La Communication. Des relations interpersonnelles aux réseaux sociaux, dir. Dortier, J-F., Sciences Humaines éditions.

    • Vers une économie politique des données : le pouvoir à l’aune des data

      Loveluck, B. (2016), Vers une économie politique des données : le pouvoir à l’aune des data, in Open Data & Big Data. Nouveaux défis pour la vie privée, dir. Bourcier, D., De Filippi, P., Mare & Martin.

    • Publications suivantes (3) ››
    • Qu’est-ce qu’une communauté sur Internet ?

      Loveluck, B. (2016), Qu’est-ce qu’une communauté sur Internet ?, in La Communication. Des relations interpersonnelles aux réseaux sociaux, dir. Dortier, J-F., Sciences Humaines éditions.

    • Digital citizenship and social inclusion: uses of ICTs by migrant populations and minority groups

      Loveluck, B. (2015), Digital citizenship and social inclusion: uses of ICTs by migrant populations and minority groups, in Virtual Citizenship? Roma Communities, Inclusion Policies, Participation and ICT Tools, dir. Alietti, A., Riniolo, V., McGraw-Hill.

    • Internet, un nouveau pouvoir ?

      Loveluck, B. (2014), Internet, un nouveau pouvoir ?, in Le Pouvoir. Concepts, lieux, dynamiques, dir. Holeindre, J-V., Sciences Humaines éditions.

  • Articles dans une revue sans comité de lecture

    • Les territoires numériques des migrants : des espaces d’hybridation

      Loveluck, B. (2012), « Les territoires numériques des migrants : des espaces d’hybridation », in Les Cahiers de l’ARCEP, p. 43

    • Internet, vers la démocratie radicale ?

      Loveluck, B. (2008), « Internet, vers la démocratie radicale ? », in Le Débat, p. 150-166

  • Autres publications

    • La régionalisation de l’espace mondial par les flux médiatiques

      Grasland, C., Lamarche-Perrin, R., Leconte, R., Loveluck, B., Pecout, H., de Ruffray, S. (2016), La régionalisation de l’espace mondial par les flux médiatiques, rapport de recherche du projet ANR Géomédia.

  • Enjeux des TIC (SES 105)
    Coordination du cours d’analyse des controverses (élèves de première année)
    Sociologie du numérique (SES 210)
    Introduction aux enjeux contemporain du numérique, approches sociologiques et mise en perspective historique : identités socionumériques, communautés en ligne, vie privée, attention et réputation, formes économiques, circulation de l’information et viralité, mobilisations citoyennes et activisme.

    À Sciences Po Paris, École de la communication

    Media & Digital Cultures (Master Communication)